Conséquences pour les entreprises françaises

Conférence CIE du 2 octobre 2017

Conséquences économique pour les entreprises françaises de la réélection de ROUHANI

Analyse politique et économique de la réélection d’Hassan Rouhani : conséquences pour les entreprises françaises.

Dans le cycle de conférences « Après l’euphorie, la réalité…comment comprendre et approcher le marché iranien »

Nous avons le plaisir d’annoncer notre prochain événement dans notre cycle de conférences/ateliers visant à aider nos adhérents et les entreprises souhaitant aborder le marché iranien, comprendre et gérer les dernières évolutions du marché iranien et ses rouages.

La conférence débutera avec un point général sur la situation internationale et les défis auxquels l’Iran doit faire face actuellement, suivi par un focus particulier sur les conséquences économiques et politique de la réélection de Hassan Rouhani.

La séance aura lieu le lundi 2 octobre de 18h00 à 20h00, suivi par un pot d’amitié pour permettre le réseautage et l’échange d’expériences :-

= = = = = = = = = = = = = = = = =

– Point sur la situation internationale à laquelle l’Iran est confronté actuellement

Nigel COULTHARD, Président du Cercle Iran Economie & CEO d’OROC Management Consultants.

– Focus particulier sur les conséquences économiques pour les entreprises françaises: Analyse d’un spécialiste des questions iraniennes

Clément THERME, chercheur à l’International Institute for Strategic Studies (IISS).

La large réélection du président Rouhani pour un second mandat (2017-2021) augure-t-elle d’une confirmation de l’ouverture économique initiée en 2013 ? Il s’agit en tout cas d’un premier pas vers la confirmation de la priorité donnée par le Président iranien au développement économique sur les préoccupations idéologiques au sein de la République islamique. L’intervention visera à décrypter les débats internes en Iran sur le programme économique de Rouhani. Nous évoquerons les oppositions internes (pasdaran, fondations religieuses par exemple) mais aussi les gagnants iraniens de cette nouvelle donne économico-politique. Dans ce contexte intérieur évolutif, quelles stratégies peuvent développer les entreprises pour réussir leur intégration sur le marché iranien ?

Lien vers la présentation

– Q/R

19h50 Conclusion, rappel de la conférence suivante

20h00… Verre de l’amitié autour de questions, échanges informels et le réseautage.

= = = = = = = = = = = = = = = = =

Inscription obligatoire 

Afin de vous inscrire pour notre prochaine conférence du 2 octobre nous vous demandons de nous adresser un e-mail pour confirmer votre inscription à l’adresse suivante:

Participation aux frais :

Non-Adhérents : 120€

Adhérents à jour de leurs cotisations : gratuit

Lieu : Centre Culturel Zoroastrien

(Accès assuré uniquement entre 17h45 et 18h15, par 177/179 avenue Victor Hugo, 75116 Paris, Métro Victor Hugo)

 Biographies des intervenants (*)

Clément THERME

Clément THERME est chercheur à l’International Institute for Strategic Studies (IISS). Docteur en sociologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et docteur en histoire internationale de l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) de Genève, il a notamment été chercheur post-doctorant à l’IRSEM et à la Faculté de théologie de l’Université de Genève. Il a enseigné à Sciences Po et à l’Institut national des langues et civilisations orientales. Il a aussi été chercheur à l’Institut français des relations internationales (Ifri, Paris) et à l’Institut français de recherche en Iran (IFRI, Téhéran). Il est l’auteur de Les relations entre Téhéran et Moscou depuis 1979 (PUF, 2012) et le co-directeur de Iran and the Challenges of the Twenty-First Century (Mazda Publishers, 2013).

Nigel C. COULTHARD  

Nigel COULTHARD dirige actuellement une société de conseil en management international. Il est également Président du think-tank « Cercle Iran Economie ». Nigel a occupé des postes de direction dans de grands groupes industriel, notamment dans les secteurs des semi-conducteurs et de l’ingénierie, à la fois en France et au Royaume-Uni. Il a également passé de nombreuses années en Iran comme président du groupe ALSTOM pendant les gouvernements de Khatami et d’Ahmadinejad. Après des études d’Ingénieur à l’Université de Bristol en Angleterre il a obtenu un doctorat en physique appliquée à Toulouse. Nigel a également un « Executive MBA » de HEC et un diplôme avancé de Persan de l’INALCO. Il est auteur du livre « IRAN, le dilemme d’Hussein. Une clé pour comprendre la réalité et les défis de l’Iran ».